Règle 2

 

Évaluation

L’évaluation d’une commande a lieu en plusieurs étapes. L’interpréteur commence par délimiter les mots qui forment la commande. Ensuite, sur chacun de ces mots, et sans connaître la nature de la commande, l’interpréteur effectue les opérations de substitution décrites dans les règles 7, 8, 9, 11 et 12. Une liste de nouveaux mots est ainsi obtenue. Le premier mot de cette liste donne le nom de la commande et les mots suivants forment les arguments. La commande est libre d’interpréter les arguments à sa guise, et d’opérer les conversions nécessaires pour les transformer, par exemple en nombre entier, en nom de variable, en liste, en script Tcl, etc.

Exemples


Discussions


FP 2005-01-08 Je ne vois pas à quoi servirait la phrase "Deux commandes différentes interprètent leur arguments différemment".


Douze règles