image

http://www.eurotcl.org/

N'oubliez pas de voter pour définir la date de la Conférence EuroTcl 2010 [1]


Merci à Arjen Markus pour ce reportage spécial:

Les conférences de Tcl nécessitent beaucoup de travail pour les participants. Votre chroniqueur du Wiki ayant participé à un bon nombre, il sait d'expérience de quoi il parle. Cette semaine il y avait encore une autre opportunité de rencontrer des Técleurs à l'étranger - la 9ième Conférence Européenne, de nouveau à Strasbourg.

Assister à la conférence a été - comme d'habitude - un travail considérable. Non seulement parce que le organisateurs ont choisi de bons restaurants pour détourner notre attention de Tcl, ou parce que le soleil et les vins d'Alsace ont conspiré de concert, mais aussi parce qu'ils n'ont pas tout à fait réussi: au lieu de cela nous avons beaucoup parlé Tcl et Tk. Et c'est aussi ce qui s'est passé pour la combinaison de Tcl avec d'autres langages de programmation. Mais laissez-moi être un peu plus systématique sur les présentations et les discussions. Vous comprendrez sans doute pourquoi notre attention n'a pas été facile à détourner.

David Zolli, parfois connu sous le nom Kroc, est homme toujours aussi occupé comme il a l'habitude de l'être, mais il a trouvé le temps de présenter un utilitaire (lriobf) développé pour crypter les codes source Tcl. L'utilitaire travaille au niveau du code source Tcl et produit un starkit qui peut être décompressé sans révéler le code source original. Cet utilitaire fonctionne avec n'importe quelle version de Tcl qui supporte starkits.

Il y a eu deux présentations qui portaientt sur les bibliothèques de wrapping de sorte que leur fonctionnalité soient disponibles en tant que commandes Tcl - Un par votre serviteur sur divers aspects du wrapping de librairies de calcul numérique en Fortran, accompagné d'un outil appelé Wrapfort qui génère des le code C nécessaire, et un autre par Paul Obermeier sur la myriade de bibliothèques employées dans OpenGL et le rendu 3D. Dans le cadre de ses efforts pour supporter la version 4.0 d'OpenGL, il a également développé un outil d'inspection pour savoir quelles interfaces sont disponibles sur un matériel donné.

Paul a fait remarquer que la vie serait plus facile si SWIG, l'outil qu'il utilise pour générer le code C dont il a besoin, pouvait générer des classes TclOO à partir de classes C++ wrappées. (Ceci pourrait être l'objet d'un projet du Google Summer of Code?).

Arnulf Wiedemann a décrit son travail en cours sur des outils de reporting écrits avec Tcl et [incr Tcl]. Vous pouvez définir les rapports avec souplesse, grâce à une hiérarchie de classes d'objets. C'est en relation avec ses efforts visant à réimplémenter [incr Tcl] en utilisant TclOO.

Le système de gestion de contenu de Vaclav Snajdr est un peu lié au travail d'Arnulf, mais il s'appuie sur un autre vénérable langage de programmation: COBOL. Vaclav a trouvé un moyen d'interagir avec les programmes COBOL sous Linux, de sorte qu'il peut utiliser n'importe quel programme - à gardez à l'esprit: il en existe de nombreux et ils sont encore largement utilisés.

La dernière catégorie de présentations a tourné autour de Tk: Johann Obendorfer et Harald Oehlmann ont parlé de leurs efforts pour intégrer Tile aux BWidget. Alors qu'au début, il semblait nécessaire de créer deux versions distinctes des BWidget, ils ont heureusement trouvé un moyen de les réunir, ce qui réduit le travail du côté de l'utilisateur à l'ajout d'une option unique à la commande "use".

Csaba Nemethi a présenté des travaux similaires sur Tablelist: il utilise un nom du paquet différent au lieu de faire la distinction entre le widget Tk classique et les widgets Tile. Cependant, ces deux paquets, ont besoin de faire avec les styles des widgets Tile et cela s'avère être un gros effort. Il a été suggéré de créer un projet sur SourceForge où les gens pourraient contribuer aux définitions des styles.

Non pas tant lié à Tile, mais au bon vieux widget canvas, j'ai présenté les idées derrière le widget Plotchart et j'ai montré quelques-unes de ses possibilités. La discussion nous a conduit à un tas de suggestions pour améliorer et d'étendre Plotchart - en fait, la plupart sinon la totalité de la présentation était le point de départ pour des discussions animées et un échange d'idées.

Comme l'un des mainteneurs, Jos DeCoster a présenté les nouvelles fonctionnalités que le Tclers Wiki a gagné - un certain nombre sont liées au formatage du contenu (mais attention à la dégradation des fonctionnalités!) - et l'utilisation de WubWikit en tant que système de gestion de contenu local. Il est particulièrement utile pour générer un ensemble de pages statiques qui peuvent être installées sur un système où vous ne pouvez pas facilement installer votre propre serveur web.

Ainsi, malgré le temps ensoleillé, la gastronomie et les attractions d'une ville historique comme Strasbourg, nous avons passé du temps à l'intérieur, concentrés sur notre langage de programmation bien-aimée. A vrai dire, la plupart du temps, au moins ...


Transparents

David ZOLLI, LRIOBF : Tcl source protection tool [2] [3] [4]

Arjen MARKUS, Wrapping Fortran libraries [5] [6]

Jos DECOSTER, Running your own Wikitcl [7]

Arnulf WIEDEMAN, Reporting Tools With Tcl [8] [9]

Csaba NEMETHI, Tablelist as Multi-Column Tree Widget [10]

Harald OEHLMANN, BWidget 1.9.0 Story [11]

Johann OBERDORFER, Bwidget goes tile [12]

Arjen MARKUS, Plotchart [13] [14]

Paul OBERMEIER, Tcl3D - Catching up with OpenGL [15]

Arnulf WIEDEMAN, Itcl-ng Status [16]

Vaclav SNAJDR, Cobol + Tcl/Tk Interface with named pipes [17]